​© 2019 by LES ATELIERS DU MONDE

 

Projet Conte & Musique

Immersion dans l'univers du conte africain : interprétation, mise en musique et création plastique

 

avec Alexandre Duventru

 

Pour aller plus loin, réfléchir sur les liens entre Africanité et culture antillaise, nous avons repéré cet article, à caractère universitaire, riche de nombreuses pistes de réflexion sur le sujet, notamment à travers le prisme du conte et de la littérature orale

 

Rey-Hulman Diana. L'africanité dans la littérature orale : un enjeu identitaire ?.

In: Cahiers d'études africaines, vol. 37, n°148, 1997. La Caraïbe. Des îles au continent. pp. 953-973.

 

Résumé

La parution en France de l'ouvrage Les maîtres de la parole, recueil de contes effectué par l'écrivain martiniquais Raphaël Confiant, et la publication, aux États-Unis, de l'ensemble des articles de l'africaniste Bascom, élève d'Herskovits, est l'occasion de réaliser un bilan des études qui ont été consacrées ici et là à la parole des Africains transplantés aux Amériques.

 

Aux États-Unis, les contes n'ont pas fait l'objet d'un usage littéraire décisif pour la littérature pratiquée par les « Africains-américains » à l'inverse de ce qui s'est passé dans la Caraïbe. Le débat quant aux origines africaines des contes est donc resté confiné au secteur de la recherche, quand en France il fournissait largement matière à la construction identitaire

d'une culture créole à travers la littérature.

 

Sont ici présentées quelques ouvertures sur le processus de créolisation à l'œuvre dans la construction des textes oraux à partir de l'expérience historique propre aux descendants d'esclaves africains.

 

Accéder à l'intégralité de l'article sur le site Persée : ICI