​© 2019 by LES ATELIERS DU MONDE

[MON CORPS CE TERRITOIRE]

Création et médiation interculturelle avec des adolescent.es

Projet d'expérimentation culturelle, sociale sur un territoire

Équipe artistique et production

Meriem Mauget (production)

Nolwenn Le Tallec (mise en scène, coordination)

Mon corps est mon premier territoire, territoire intime pris lui même dans un territoire familial, culturel et social

Comment mon corps cohabite dans des espaces différents ? Selon si je suis né.e et que j'ai grandi en territoire rural, en territoire urbain : au centre ville ou dans un quartier périphérique ?

Quels sont les codes sociaux de ces espaces que j'assume de manière consciente ou non.

Les territoires se mettent en scène, ou sont mis en scène par d'autres?

Mon corps n'y échappe pas.

Mon corps se met en scène, existe pour le regard et aux regard des autres de manière différente.

Hors du regard des autres, au milieu des champs, ou au fond de la montagne je peux m'habiller ou me déshabiller comme je veux, mais en centre ville, diktat de la mode?

Mon corps me précède. Il dit des choses de moi, de ce que je suis, de ce que je mange, de mon rythme de vie, de mes activités, avant même que n'ouvre la bouche, mon corps parle pour moi.

 

A cet âge où les collégiens sortent de ce corps de «jeune fille, jeune garçon», où elles .ils se construisent comme femme, homme, avec ce regard des autres porté sur leur corps.

 

Comment se construit notre image du corps, dans cette société où les regards sont souvent portés sur les écrans ? Quelle image fabriquons nous de nous même, quelle re-présentation dans nos selfies? Comment nous mettons nous en scène dans ces photos de nous mêmes prises devant un plat cuisiné, un monument, ou des images de ce qui nous entoure…) que nous envoyons

ensuite dans nos réseaux sociaux, facebook, instagram, snapchat, twitter…

Est ce que cette image que je donne à voir aux autres est la même pour mes parents, ma famille, mes amis, à l’école, dans mon quartier ? Comment sommes nous pris et nous prenons nous dans le jeu de l’image ?

Comment je séduis/ je suis séduite par l’image de l’autre ?

Comment je fais de mon corps un objet exotique? Autre désirable ?

 

Autant de questions que nous souhaitons explorer avec ces groupes d'adolescentes et adolescents, à travers un cheminement qui mène à la création d'un spectacle.

Projet de création soutenu par le ministère de la culture - DRAC Occitanie et la Fondation Crédit Mutuel

Canevas prévisionnel du parcours, en 2019-2020

 

Cycle 1 : Se rencontrer autour de nos cultures du corps, du territoire et de l'image

1 atelier de création mensuel

à partir d'octobre 2019

Nous envisageons une première phase de laboratoire pour la récolte de matières : paroles (voix et textes), matières autour du corps (avec le travail d'un.une chorégraphe) et images (vidéo).

Cette phase, nous l'imaginons sous forme d'une série d'ateliers pour nous rencontrer avec ces filles et ces garçons autour de ces questions liés au corps de la fille/femme/ « meuf », du garçon/homme/ « mec » et sa représentation : Se rencontrer avec des jeux, pour parler du « je ».

 

Quand est ce que je sens que mon corps devient un objet de séduction?

Comment est ce que je ressens le regard de l’autre sur mon corps ?

Quelle frontière entre mon corps intime et mon corps social ?

Qu’est ce que je cache ? Qu’est ce que je dévoile?

Qu’est ce que c’est un corps séduisant ? Un corps exotique ?

 

Nous envisageons des ateliers spécifiques à chaque « groupe-classe » ou « groupe-collège » où nous consacrerons un temps d'atelier dédié à l'approche interculturelle :

 

L'approche interculturelle aborde directement la signification de ce qui est communément appelé « le vivre-ensemble » et renvoie à la question de l'interaction et de la coopération entre des groupes et des individus de cultures différentes.

Les apports théoriques de cette journée d'atelier seront proposés de manière interactive et inductive à partir du vécu des participantes et ensuite mis en perspective avec les théories issues du domaine anthropologique.

 

Que signifie le concept de “Culture” dans son sens large ? Quelles sont ses diverses composantes (identité, système de valeurs...) ?

Quelle est la différence entre certaines notions qui entourent le concept de “culture” : acculturation, multiculturalisme, interculturalité... ?

Comment se forment les mécanismes de création des préjugés, stéréotypes et représentations sociales et culturelles ?

Aborder la notion de coopération et d'échange interculturel par des outils d'expérimentation puisés dans les techniques de chants et danses coopératifs. Ces outils vont permettre de développer des compétences sociales en termes d'écoute active et mutuelle, de gestion des émotions, de cohésion de groupe, de savoir expérienciel.

                                                    

 

​​​​​​Cycle 2  : Nous présenter nos références culturelles, nos représentations des corps (masculin/féminin)

1 atelier de création mensuel

Avril - Juin 2020

A la suite de cette première phase, nous envisagerons des ateliers de rencontre inter-classes ou inter-collèges et nous entamerons le travail de construction d'un spectacle. Ensemble, nous prendrons connaissance des matières récoltées et entameront le chemin vers l’assemblage, en vue de la création du spectacle.

D’autres matières extérieures à cette récolte pourront aussi intervenir (textes de théâtre, chorégraphies, compositions musicales) apportées par les artistes intervenants. Nous (les intervenants) en apporterons et les filles et garçons qui participent seront invités à proposer des textes, ou paroles de chansons qu’elles.ils aiment, des danses qu’ils.elles connaissent…

Le spectacle se construira donc dans un dialogue des apports de la culture des collégiens et des collégiennes, et des apports de la culture des artistes intervenants.

Nous mettrons ces matières dans la marmite commune et de là, nous allons choisir, distribuer, assembler ces matières à danser, à chanter, à mettre en musique…